Method

Communiquer un message difficile ou sensible à une personne

Obstacle

Vous souhaitez communiquer un retour, que vous jugez négatif, sans blesser émotionnellement votre interlocuteur.

Solution

Le Centre de la communication NonViolente a développé un processus de communication afin de vous aider à faire face à ce problème.


Cette pratique est à utiliser en face à face et seul avec votre interlocuteur.


Attention : Cette pratique ne marche pas :

  • Si l'un des 2 interlocuteurs a "volontairement" blessé l'autre et que la source du problème n'est pas une erreur.
  • Si votre interlocuteur est en colère.

Steps

1

Décrire les faits sans jugement

Décrivez le plus factuellement possible, et sans jugement, la situation que vous reprochez à votre interlocuteur. Ne vous éloignez pas des faits.


Exemple : "Tu vois la dernière fois, tu as.... [Insérer le fait factuel]"

2

Exprimer vos émotions

Beaucoup d'émotions sont en jeux dans ce type de retour. Vous devez parler sur le même plan que votre interlocuteur : celui des émotions. Exprimer vos émotions permettra de créer un pont émotionnel et de désamorcer les tensions avec votre interlocuteur.


Par exemple vous pouvez dire :


  • .... Cela m'a mis(e) en colère,
  • .... Cela m'a fait peur ,
  • .... Cela m'a surpris(e),
  • .... Cela m'a attristé(e).

3

Laisser votre interlocuteur exprimer ses émotions

Une fois vos émotions exprimées, laissez votre interlocuteur réagir, ou poser la question suivante : "Et toi, qu'est ce que tu as ressenti ?".


Ecoutez et ne coupez surtout pas la parole de votre interlocuteur.

4

Laisser votre interlocuteur exprimer la situation idéale / cause de l'erreur

Il est possible que votre interlocuteur exprime directement la racine du problème / son besoin après avoir donné ses émotions.


Si ce n'est pas le cas, posez la question suivante : "Qu'est ce qui t'a énervé(e)/fais peur/surpris(e)/attristé(e) ?"


Par exemple : Votre interlocuteur dira : "Cela m'a énervé car [la racine du problème / son besoin]. Isolez la racine du problème pour l'étape suivante.

5

Définir la situation à l'idéal pour vous

Une fois les émotions de votre interlocuteur libérées et son besoin exprimé, il est temps d'exprimer la situation à l'idéal que vous attendez.


"J'ai bien compris. Pour moi, j'aurai préféré que... [décrire la situation à l'idéal pour vous]

6

Traduire la situation idéale en plan d'action avec votre interlocuteur

Pour que l'erreur ne se reproduise pas, exprimez mutuellement ce que vous attendez sous forme d'actions avec votre interlocuteur :


"Est-ce que tu es d'accord pour que la prochaine fois [liste des actions] ?"

ou

"A ton avis, qu'est qu'il faudrait faire la prochaine fois pour éviter cette situation ?"

Center for Nonviolent Communication

Organisation internationale vouée à la promotion de la communication non-violente
See his method